Livraison gratuite!À partir de 30€
Pourquoi on s'arrache tous la NES Classic Mini !
Si on vous avait dit que la console star des fêtes de fin d’année serait une machine vieille de 30 ans, vendue 60 euros et introuvable au bout de 24h, vous l’auriez cru ? Ok, nous non plus.
Au moment de l’annonce de la Nintendo NES Classic Mini en juillet 2016, on se demandait s’il fallait craquer ou pas pour cette console rétro. Quelques mois plus tard, les joueurs ont clairement montré qu’ils étaient d’accord avec nous pour se jeter dessus.
Lancée le 12 novembre 2016, la console a immédiatement connu un énorme succès et s’est retrouvée en rupture de stock absolument partout. Le succès est tel que la Mega Drive de Sega est elle aussi ressortie au même moment. Et il se murmure même que Nintendo pourrait sortir une Super Nintendo Classic Mini !
Bref, rares sont celles et ceux à avoir pu mettre la main sur la console à sa sortie. Mais pourquoi un tel engouement collectif ? En attendant le réapprovisionnement des fournisseurs (avant Noël on l’espère), on a testé la console pour vérifier si cet engouement était mérité.

Parce qu’on est nostalgiques

C’est évidemment le principal atout de cette console. Alors que la folie du vintage s’empare de tous les secteurs de culture, de la mode et de la vie quotidienne, la console rétro de Nintendo ne peut que cartonner. Surtout du côté du jeu vidéo, où la course effrénée aux graphismes des dernières consoles et l’échec de la Wii U de Nintendo ont laissé pas mal de « vieux » joueurs sur le carreau. Le retour de la NES, c’est la promesse de croquer dans la madeleine de Proust de son enfance, si on est assez vieux pour connaitre la console. Et si on est trop jeune pour que ce soit le cas, c’est l’occasion de découvrir une machine légendaire de l’histoire du jeu vidéo. On retrouve avec plaisir la manette mythique, simple mais diablement efficace, et on peut même appliquer un filtre « écran cathodique » à l’image pour un effet plus rétro !

Parce que les jeux sont bons

C’est aussi simple que ça. Les jeux présentés sur la Nintendo NES Classic Mini sont peut-être sortis il y a 25 ou 30 ans, mais ils n’ont rien perdu de leur qualité. Il suffit d’en lancer un au hasard pour être immédiatement absorbé par le charme légèrement désuet des graphismes de l’époque 8-bit. La simplicité apparente du gameplay cache souvent un level design vicieux qui a de quoi étonner quand on est habitué aux standards d’aujourd’hui. Eh oui, les jeux étaient beaucoup plus difficiles il y a 30 ans. De là à dire qu’ils étaient meilleurs… Surtout, la sélection des 30 jeux fournis avec la console est partagée entre grands classiques ( MarioZelda, Metroid, Mega Man, Final Fantasy, Donkey Kong…) et perles moins connues. De quoi (re)découvrir de nombreux chefs-d’œuvre pionniers du genre.

Parce que c’est une bonne affaire

En juillet dernier, on affirmait déjà que le prix de la console (60 euros) n’avait rien de honteux par rapport à ce qu’elle offrait. Maintenant qu’on a eu cette nouvelle NES entre les mains, on n’a pas changé d’avis. Certes, il manque certains jeux. D’accord, le câble des manettes est court. Mais non, il n’est pas nécessaire d’utiliser un adaptateur secteur pour alimenter la console. Le port USB peut être branché à votre télé. Quoi qu’il en soit, avec les 30 jeux disponibles, il y a de quoi rester scotché pendant des heures. Et c’est encore plus vrai si jouez à deux évidemment. Et par rapport à un émulateur gratuit, l’émulation des jeux est parfaite puisqu’elle reproduit à la perfection le rendu et les sensations de la console d’origine. Cette fidélité se retrouve dans les moindres détails : les ralentissements de la NES d’origine ont été conservés !

Parce que c’est convivial

D’accord, pour pouvoir jouer à deux, il faut avoir réussi l’exploit d’acheter une deuxième manette (elle aussi en rupture de stock dès le lancement) sans la payer dix fois son prix de base. Mais si vous avez la chance d’être dans ce cas, à vous les soirées rétro de vos rêves ! Les jeux de la NES sont toujours excellents en solo, mais ils prennent une autre dimension à plusieurs. Et ils sont très nombreux à être jouables à deux. C’est l’occasion de (re)découvrir les joies du multijoueur en local sur le même écran, à une époque qui ne jure que par le jeu en ligne avec des dizaines de joueurs. C’est à la fois ludique et convivial, et c’est le retour d’une expérience de jeu vidéo inoubliable pour toute une génération. Si vous n’avez jamais essayé Dr. Mario à deux, vous ratez quelque chose.

Parce qu’on est un peu masochistes

Bien sûr, tout n’était pas rose à l’époque de la NES originale. Par exemple, on ne pouvait pas sauvegarder sa partie ! Bon d’accord, ce défaut est heureusement corrigé avec la Nintendo NES Classic Mini. Mais il y a un souci qui a exaspéré tous les joueurs : la faible longueur des câbles des manettes ! Résultat, impossible de jouer autrement que le nez collé à l’écran. Mais même ce défaut a un aspect positif pour certains joueurs ! Il oblige à jouer assis par terre devant sa télé, comme c’était le cas pendant l’enfance. Et si la difficulté est trop élevée et que les graphismes nous piquent un peu les yeux parfois, au fond on préfère ça aux jeux lisses d’aujourd’hui ! Eh oui, apprécier le rétrogaming, c’est aussi apprécier les petites imperfections de l’époque…
 
  • Mar 30, 2019
  • Catégorie: Infos
  • commentaires: 0
laissez un commentaire